Vous pouvez également commander par téléphone au 08 05 32 10 21

Trustpilot 4.7/5.0

Connexion

Glaucome

Glaucoma explained

Le glaucome est un groupe de maladies oculaires qui endommagent le nerf optique, dont la santé est cruciale pour une bonne vision. Ces lésions sont souvent causées par une pression inhabituellement élevée dans l'œil. Le glaucome est l'une des principales causes de cécité chez les personnes de plus de 60 ans.

Nous avons demandé à l'ophtalmologue, Dr Maya Mineva, de nous expliquer plus en détail le phénomène du glaucome et nous montrer les possibilités de traitement. Apprenez en plus sur le glaucome afin de vous en protéger !

Qu'est-ce que le glaucome ?

Le Dr Mineva souligne que le glaucome rétrécit petit à petit de champ visuel. L'apparition de „taches aveugles“ ne se produit initialement que dans sa périphérie. Ce qui fait du glaucome la deuxième cause de cécité irréversible dans le monde.

C'est parce que le glaucome appartient au groupe des maladies neurodégénératives. Cela signifie que l'endommagement du nerf optique entraîne une perte permanente de la vision. L'information visuelle ne voyage plus des yeux vers le cerveau.

Il est, en conséquence, inquiétant que les personnes qui peuvent être gravement touchées par cette maladie, ne soient pas conscientes qu'elles sont en train de la développer.

Il existe deux principaux types de glaucome : le glaucome chronique à angle ouvert (GPAO) and le glaucome aigu par fermeture de l’angle (GAFA). Quelle que soit sa forme, le glaucome altère la qualité de vie et la capacité des patients à faire face à leur quotidien. Il est donc important pour les personnes qui pourraient être exposées à cette maladie de consulter régulièrement un ophtalmologue.

Veuillez consulter votre ophtalmologue si vous remarquez des anomalies dans votre vision, vos yeux et votre bien-être général, ou si un glaucome est déjà apparu dans votre famille. 

Comment diagnostiquer le glaucome ?

Le Dr Maya Mineva montre les différentes façons d'identifier le glaucome.

Parmi les facteurs énumérés, les antécédents familiaux sont très importants, c'est une information essentielle dont vous devez faire part à votre ophtalmologue.

Vient ensuite la surveillance de divers paramètres par des études spécialisées : contrôle de la pression intraoculaire, mesure de l'épaisseur de la cornée et examen de la vision périphérique. L'état du nerf optique est primordial et doit être examiné à l'aide des méthodes les plus appropriées.

La plus utilisée est la méthode Goldman, qui procure de grande précision. Elle nécessite un prisme spécial monté sur le biomicroscope, une substance colorante et un anesthésique local.

En outre, les études génétiques nous permettent d'identifier les patients porteurs des facteurs génétiques responsables du développement du glaucome, permettant un suivis de près et commencer un traitement à un stade précoce, pour préserver la vision.

Le glaucome en bref : Le glaucome affecte le nerf optique et peut entraîner une cécité permanente s'il n'est pas traité. Des contrôles réguliers et une détection précoce peuvent empêcher une aggravation de la maladie. Vous pouvez traiter le glaucome par gouttes oculaires, laser ou opération. L'objectif du traitement est de prévenir d'autres dommages.

Qu'est-ce que le glaucome chronique à angle ouvert (GPAO) ?

Le Dr Maya Mineva souligne que le glaucome à angle ouvert est fréquent chez les patients de plus de 40 ans. Il n'y a pas de symptômes spécifiques, la pression intraoculaire augmente lentement et sans douleur. Les patients se rendent compte qu'ils perdent la vue uniquement lorsqu'ils atteignent les stades extrêmes de la maladie, où elle est irréversible. Le GPAO ne peut être guéri, mais grâce à une thérapie appropriée et opportune, son développement peut être contrôlé et limité. Par exemple, un groupe de patients présentant un ou plusieurs facteurs de risque peut être identifié par l'âge, l'origine ethnique, les facteurs génétiques et la myopie.

Qu'est-ce que le glaucome aigu par fermeture de l’angle (GAFA) ?

Contrairement au glaucome chronique à angle ouvert, qui est lent et asymptomatique, la manifestation du glaucome à angle fermé est spectaculaire et s'introduit dans la vie du patient de manière douloureuse.

L'examen par un ophtalmologue est obligatoire, en présence de l'un ou plusieurs de ces symptômes : douleur, rougeur, maux de tête, vomissements et cercles colorés autour des lumières. Après une première attaque, avant que la haute pression n'endommage définitivement le nerf optique, la vision peut encore être sauvée.

Qu'est-ce que le glaucome secondaire ?

Alors que les causes du développement des glaucome précédents, dits primaires, peuvent rester largement obscures, le glaucome secondaire est le résultat de conditions antérieures spécifiques. Il pourrait être due à des processus inflammatoires, dégénératifs et tumoraux dans l'œil et éventuellement après une opération. Il existe plusieurs catégories de glaucome secondaire comme par exemple : le glaucome pigmentaire, la pseudo exfoliation capsulaire ou le glaucome cortisonique.

Que sont les glaucomes congénitaux et infantiles ?

En outre, notre ophtalmologue, le Dr Maya Mineva, explique que le glaucome chez l'enfant est rare mais qu'il a des conséquences négatives durables s'il n'est pas diagnostiqué à temps. En raison d'un développement anormal, d'anomalies du globe oculaire et de ses structures fines, il peut même se développer pendant la grossesse.

Le glaucome primaire chez l'enfant peut se développer immédiatement après la naissance, jusqu'à l'âge de 3 ans, et dans ce cas, il est appelé glaucome congénital. S'il se développe entre 3 et 10 ans, on parle alors de glaucome infantile.

Le glaucome congénital présente un tableau clinique unique qui le distingue des autres types de glaucome : le bébé est agité, évite la lumière (photophobie), préfère garder les yeux fermés, les frotte, a des larmes abondantes et la cornée perd progressivement sa transparence. Le globe oculaire est anormalement élargi et les enfants atteints de glaucome congénital ont des yeux d'une taille impressionnante.

Le diagnostic est établi par l'examen du segment oculaire antérieur et du nerf optique, la mesure de la cornée et du maillage, la mesure de l'OH. Compte tenu de l'âge des patients, ces examens sont souvent effectués sous anesthésie générale.

Malgré l'utilisation systématique de gouttes oculaires, le traitement définitif est chirurgical.

La chirurgie pratiquée à un stade précoce de la maladie offre des chances de maintenir un état de vision satisfaisant.

Commentaires

    Aucune question

    *Champs obligatoires